Des nouvelles du NaNoWriMo

Livre pour enfant, Quarante-et-un fillette

Et les premières lignes d’un conte de fées : « Quarante-et-un fillette »

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Bonjour tout le monde !

Le National Novel Writing Month dont je vous parlais ici a démarré il y a quelques jours.

A cette occasion, j’ai commencé à écrire un conte de fée. C’est l’histoire des belles-sœurs de Cendrillon. Il y aura également un cambriolage à la « Ocean’s Eleven », de l’entreprenariat, des trahisons, de la magie… Bref, je m’amuse bien !

En voici les premiers paragraphes :

Quarante-et-un fillette

Ma chère petite fille, mon cher petit garçon, je m’en vais vous conter une histoire. Une histoire qui se passe il y a bien longtemps, dans un royaume fort lointain.

Cette histoire commence alors que je n’étais qu’une toute jeune fille, guère plus grande que vous. On ne peut pas dire que j’étais charmante, ou souriante, ou avenante. La nature m’avait affublée d’un nez un peu plus long et pointu que nécessaire, d’une discrète moustache, et d’oreilles en chou-fleur. La verrue qui vous effraie aujourd’hui ornait déjà mon menton.

Et j’étais bien sérieuse, ma foi. Je ne m’intéressais ni aux bavardages, ni aux contes, ni aux jeux. Une seule passion m’animait : les mathématiques.

Ma sœur jumelle partageait mon intérêt dévorant pour les sciences, mais sa préférence allait vers l’astronomie. Nos deux passions s’accordaient divinement bien : elle observait les étoiles, formulait des hypothèses quant à leur position, nature ou trajectoire, et j’effectuais les calculs correspondants.

À l’âge de douze ans, nous avions déjà redécouvert par nous-mêmes les équations régissant les trajectoires des corps célestes. À quinze ans, nous étions en correspondance régulière avec les plus grands scientifiques du royaume, et élaborions notre « Théorie sur l’habitabilité des corps célestes, mesurée à partir de leur rayonnement lumineux, de leur trajectoire et des trajectoires des corps célestes proches ». Nos correspondants, impressionnés par notre travail, nous faisaient régulièrement parvenir du matériel.

Il est heureux qu’ils l’aient fait, car notre mère, veuve, n’était pas bien riche, et aurait été bien en peine de nous fournir les instruments d’observation et de calcul dont nous avions besoin.

Elle vivotait d’un métier de sa fabrication : elle était artisane-inventrice. Elle était à la fois ébéniste, ferrailleuse, souffleuse de verre, couturière et mécanicienne, et elle fabriquait les objets que les autres artisans étaient incapables de réaliser.

Parfois, elle avait besoin de notre assistance. Ainsi, quand notre vieux voisin se mit en tête d’arroser ses tomates au rythme des cycles lunaires, nous nous associâmes toutes les trois pour lui fabriquer un arrosoir robot, qui ne s’activait que lorsque la Lune était gibbeuse.

Mais les clients étaient rares. En effet, il n’est pas fréquent d’avoir besoin d’un arrosoir robot synchronisé avec la Lune, d’une chaise roulante automatisée pour son autruche domestique (une commande qui occupa ma mère pendant presque toute une année, et qui lui permit d’acheter notre propre cheval), ou d’un automate qui sache faire la révérence quand on lui dit « Salutations, automate ! » (une demande qui nous permit de manger de la viande pendant plusieurs mois).

Malgré notre pauvreté, nous étions toutes trois très heureuses. L’unique pièce de notre petite maison nous servait d’atelier, et nous y coulions des jours sereins.

Nous étions bien loin de nous douter des terribles épreuves qu’il nous faudrait traverser.

J’ai écrit 1700 mots, j’ai donc déjà battu mon record personnel !

Et vous, vous participez ?

A la semaine prochaine !

 

Crédit image : Harry McNally

Et pour ne manquer aucun article, inscrivez-vous à la newsletter !

Publicités

7 réflexions sur “Des nouvelles du NaNoWriMo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s