Super Kiwi et Super Lulu – épisode 2

Livre pour enfant, Super Kiwi et Super Lulu

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Voici la deuxième partie de Super Kiwi et Super Lulu. Vous pouvez retrouver la première partie ici.

Épisode 2 : Une princesse en salopette

Ce soir-là, quand elles se relèvent après que leurs parents leur ont fait un bisou, un câlin et éteint la lumière, elles s’aperçoivent que Grenouille n’est pas dans son panier.

– Grenouille ! appelle Kiwi, pas trop fort pour ne pas réveiller les parents.

–  Grenouille ! hurle Lulu de toutes ses forces.

– Moins fort ! lui chuchote Kiwi. Tu vas réveiller tout le monde. Il est sans doute déjà sorti. On le retrouvera dehors.

Elles sortent de leur chambre par la fenêtre. Super Kiwi veut passer en premier. Normal, c’est la grande sœur. Super Lulu trouve que c’est toujours Super Kiwi qui passe en premier. Normal, c’est la petite sœur. Super Lulu et Super Kiwi se disputent un peu, à voix basse pour ne pas réveiller leurs parents. Finalement, c’est Super Lulu qui sort en premier, car Super Kiwi réussit à convaincre et à commander tout le monde, sauf sa petite sœur.

Une fois dehors, à peine ont-elles enfourché leurs vélos qu’elles entendent une dispute dans la rue :

– Mais enfin, relève-toi ! Nous devons repartir, maintenant, ou nous allons rater le début du spectacle de magie ! Rha, satané dragon !

Super Kiwi et Super Lulu se regardent. Elles ont déjà rencontré des dragons en détresse ; elles savent bien que ces derniers ont très peur du noir. Que fait un dragon dehors, en pleine nuit ?

Elles s’approchent sans faire de bruit et posent leurs vélos sur le trottoir. Le dragon est étendu par terre, la tête entre les ailes.

« On dirait qu’il pleure ! » chuchote Lulu à Kiwi.

A ses côtés, une princesse en salopette semble à bout de patience.

– Hey, vous ! crie-t-elle tout à coup à Kiwi et Lulu. Vous êtes des super-héroïnes ? Vous venez en aide aux créatures en détresse ?

– Euh… oui, répond Super Lulu.

– Parfait ! Je suis en détresse, continue la princesse d’un ton assuré. Venez-moi en aide.

– Euh… d’accord, répond Super Lulu, bien qu’elle trouve que la princesse n’a pas l’air du tout en détresse, et qu’elle ne lui ait pas demandé son aide très gentiment.

– Mon dragon refuse de décoller. J’ai pourtant fait le plein d’essence de diamant. Vous savez, j’espère, que c’est la seule nourriture que les dragons volants acceptent.

– Bien sûr, nous savons, répond rapidement Kiwi (elle ne ment pas ; on apprend des tas de choses en venant à l’aide de toutes les créatures en détresse).

– Nous nous sommes arrêtés pour qu’il puisse admirer le coucher de soleil. Vous savez, bien sûr, que les dragons sont très admiratifs des couchers de soleil et ne veulent jamais en rater un seul ?

– Bien sûr, répond encore Kiwi (cette fois-ci, elle ment, mais la princesse commence à l’agacer un petit peu).

– Et depuis le coucher de soleil, il ne veut plus décoller ! Il refuse même de me regarder. C’est inadmissible. J’exige que vous le répariez.

– Bien sûr, on va vous aider, répond Super Kiwi. La princesse n’a pas du tout l’air d’être en détresse, et elle ne semble pas très gentille, mais le dragon, lui, a visiblement besoin de leur aide.

Kiwi et Lulu s’approchent doucement du dragon. Sa tête est toujours entre ses pattes, et il tremble.

– Bonjour, dragon, dit Super Kiwi de sa voix la plus douce. Comment tu t’appelles ?

– Je… je m’appelle La… Lapin, répond le dragon d’une voix tremblotante.

– Et est-ce que tu aimes bien voler dans la nuit, Lapin? demande Super Lulu, qui a une petite idée du problème. Elle-même a peur du noir quand elle est seule, et elle se doute que la princesse n’est pas du genre à rassurer les dragons.

– N…Non, répond Lapin, toujours tremblotant. J’ai peur des… des… des… et il se met à sangloter sans pouvoir s’arrêter.

– Des sorcières ? finit Lulu, qui sait bien que les sorcières sont les créatures les plus terrifiantes qu’on puisse imaginer, et qu’elle sont souvent tapies dans le noir.

– Ou… Oui !

– Est-ce que cela t’aiderait si la princesse chantait une chanson, pendant qu’elle est sur ton dos ? Comme ça, tu saurais qu’elle est juste à côté de toi, propose Super Kiwi. C’est une technique qu’elle utilise souvent quand Super Lulu est effrayée.

– Oh, c’est une très bonne idée ! s’écrie le dragon. Il relève la tête et regarde Kiwi et Lulu. Vous êtes de très bonnes supers héroïnes. N’est-ce pas, princesse ?

La princesse soupire.

– J’imagine, même si j’aurais préféré une solution moins pénible. Enfin. Je suppose que je dois vous donner quelque chose, en échange de vos services ?

Elle fouille dans son sac en marmonnant  » Voyons… qu’est-ce que j’ai ici… mes clefs enchantées… ma bourse magique… ah ! Parfait ! ». Elle brandit deux petits morceaux de papier tout froissés.

– Voici deux places pour le spectacle de magie de ce soir. Vous pouvez les prendre, j’en ai d’autres.

Super Kiwi et Super Lulu regardent les billets :

Spectacle de magie
Place derrière le poteau
Très très loin de la scène
Billet gratuit car, de cette place, on ne voit presque pas la scène.

– Merci, princesse. Nous viendrons avec plaisir. Est-ce à ce spectacle que vous vous rendez vous aussi ?

– Oui. Je serai assise juste devant la scène. A présent, au revoir.

Et la princesse décolle sur son dragon, en chantant à tue-tête et très faux « La princesse de l’espace » [1].

[1] C’est une chanson inventée par la princesse elle-même, dont les paroles sont :

La princesse de l’espace
Elle a la super classe,
La princesse de l’espace
Elle fait des expériences,
La princesse de l’espace
Elle fait avancer la science,
La princesse de l’espace
Elle n’a peur de rien,
La princesse de l’espace
Elle fait tout super bien !

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir la suite. En attendant, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

2 réflexions sur “Super Kiwi et Super Lulu – épisode 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s